Course #12 – Les 15 kms du Trail Extrême Lillois

15 kms du Trail Extrême Lillois
15 kms du Trail Extrême Lillois

Dimanche 18 Novembre, j’ai participé à la 5ième édition du Trail Extreme Lillois pour la 3ième fois. J’avais déjà couru ce trail en 2010 et en 2011. Cette nouvelle édition était l’occasion de retrouver mes nouveaux amis de course à pieds : Capsulle, Laurie, Johan et de faire la connaissance du frère de Johan – Jérôme surnommé le kenyan par Jo ;-).
Mais également d’avoir un lièvre de qualité en la personne de Michaël.

Cette course porte au nombre de 12, les courses faites en 2012. Pas mal non ? 😉 Encore une petite dernière la semaine prochaine avec les 10 kms de Wavrin dans le cadre du Téléthon et après on se repose avant 2013…

Le samedi passe tranquillement avec quelques inquiétudes ; quel va être l’état du terrain ? Il n’arrête pas de pleuvoir, mais la météo annonce un temps sec dimanche. On verra mais ça s’annonce très boueux.

Sur Facebook, on fixe le lieu et l’heure du rendez-vous. On se retrouvera tous vers 10h30 dans la salle de retrait des dossards au chaud.

La photo des forces en présences - Laurie, Johan, Jérôme, Capsulle et Michaël (moi je prends la photo)
La photo des forces en présences – Laurie, Johan, Jérôme, Capsulle et Michaël (moi je prends la photo)

En attendant l’heure du départ on en profite pour prendre des nouvelles de chacun depuis les dernières courses, les petits bobos pour certains, l’état d’esprit avant le trail, etc. Pour Laurie, Johan et Jérôme (même s’il a déjà fait l’éco-trail de Bruxelles) c’est un peu le baptême du trail. Capsulle n’a jamais participé à ce trail Lillois mais « aime » patauger dans boue. Michaël quand à lui revient des 35 kms du Pévèle le week-end précédent donc la boue il connait.

Le temps passe et le speaker nous interpelle pour un dernier brieffing.

Dernier brief avant le départ
Dernier brief avant le départ

Un brieffing comme à l’accoutumé sur un ton humoristique. Certains trailers sont déjà parti depuis 5h du matin pour le 75 kms, il a déjà un retour du terrain par les commissaires de courses et les concurrents. Il jette un oeil aux différentes chaussures des coureurs et s’amuse : « y’en a qui vont avoir des problèmes… Ils vont essayer mais ils vont avoir des problèmes » 😉
Ça se confirme, c’est « Extrême »-mement boueux ! Heureusement pour nous le temps et de la partie, pas de pluie et la température est idéale, je trouve.

En route tranquillement jusque la ligne de départ
En route tranquillement jusque la ligne de départ

Nous voilà tous sur la ligne de départ près a en découdre. Le coup de feu est donné la horde se lance à l’assaut des 15 kms de boue qui nous attend. On part vite, sans même se retourner on ne s’inquiète pas de Capsulle (pas très galant tout ça ;-)) qui décide de partir à son allure et éviter toutes blessures.
Jérôme lui nous fait un petit signe de la main et zou… on ne le reverra qu’à l’arrivée (je comprends à ce moment là pourquoi son frère l’appelle le Kenyan).

Le début du parcours est plat sur environ 2 kms, on attaque ensuite une série de petites bosses sur le reste du parcours.

Le profil du trail extrême lillois
Le profil du trail extrême lillois

On arrive quand même à faire 117 m de D+ sur ce parcours avec des montées et des descentes d’à peine 5 à 6m. Donc en gros on ne fait que monter descendre monter descendre monter, etc. 😉

Le terrain est gras, très gras. Pendant les premiers kilomètres je m’efforce d’éviter les flaques, je bondis par dessus, je passe à côté. Une fois passé la première bosse je n’y penserais même plus ce sera tout droit sur la piste.

Petit retour en image sur le parcours :

Première montée
Première montée

On reste groupés pendant quelques kilomètres, ensuite je partirai un peu devant avec Michaël. Nous sommes surement un peu plus aguerri tous les 2 à ce type de terrain.

On est encore tous groupés
On est encore tous groupés

Je n’avais pas pris la caméra, je pensais que nous allions avoir de la pluie. Mais je n’ai pas non plus trop de photo tellement j’étais tellement concentré sur mes pieds et la boue. Chaque descente, chaque virage était un risque de se retrouver les 4 fers en l’air.

J’ai vu plusieurs technique de descente sur le parcours…

Crédit photo : Trail des remparts lillois (Pierre humez)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Pierre humez)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Pierre humez)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Pierre humez)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Pierre humez)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Pierre humez)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Pierre humez)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Pierre humez)

Et plusieurs techniques de montée…

Crédit photo : Trail des remparts lillois (Marcellin)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Marcellin)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Marcellin)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Marcellin)

Même si parfois on ne sait plus très bien si les coureurs montent ou descendent. Parfois à peine en haut ils redescendent aussi sec.

Crédit photo : Trail des remparts lillois (Marcellin)
Crédit photo : Trail des remparts lillois (Marcellin)

Cette année ce trail était vraiment difficile, pas tellement par le profil ou la distance mais par les watts que l’on a laissé en essayant d’avancer et de se stabiliser à la verticale.

Je termine cette course avec 12 minutes de plus que l’année dernière. Pas forcement satisfait mais les conditions n’étaient pas réunies pour battre un record. Un peu déçu à l’arrivée mais depuis j’ai relativisé… 😉

A l'arrivée, Capsulle ne nous avait pas encore rejoint..
A l’arrivée, Capsulle ne nous avait pas encore rejoint..
La photo de groupe des pompes...
La photo de groupe des pompes…

Si vous voulez plus d’informations, le site officiel : http://www.trail-des-remparts-lillois.com/trail_extreme.php

Retrouvez également le CR des autres coureurs :

Concernant les temps pour le 15 kms :

  • Jérôme : 1h 28mn 05s (90/349)
  • Michaël : 1h 45mn 38s (242/349)
  • dd2012 (moi) : 1h 45mn 38s (242bis/349)
  • Johan : 1h 53mn 37s (296/349)
  • Laurie (Kenav) : 1h 53mn 44s (297/349)
  • Capsulle : 1h 59mn 00s (317/349)

Concernant le parcours :

17 thoughts on “Course #12 – Les 15 kms du Trail Extrême Lillois

    1. Ben là on était plus proche du toboggan que de la course 😉
      Ici on a pas de pente alors on augmente la difficulté comme on peut !

  1. Beau compte rendu même s’il manque une photo nous montrant TA technique de descente 😉

    Peu importe les chronos, les conditions extreme ont apporté un peu de folie et nous ont fait passé un super moment…

    @Michael je note l’invit !

  2. J’adore les photos, excellent ! Eh ben dis donc, sacré parcours, casse-pattes à souhait ! Tu as l’air de t’être bien amusé malgré tout. Bravo pour ce bel « exercice », de l’intervalle-training en mode course 😉

  3. Et bien c’est malin ! tu vas me faire regretter de ne pas y être allé…
    c’est bon je pleure maintenant…
    🙂

    Belle course en tout cas…
    Frappadingue ? ca va être du gâteau..

  4. J’adore le mot du speaker « y’en qui vont avoir des problèmes », des touristes de passage surement 🙂

    Après les conditions étaient difficiles, mais bon qu’importe le chrono si tu t’es marré, c’est bien là le principal.

  5. Bravo pour ce compte rendu qui reflète bien l’ensemble de ce trail sous le signe de la convivialité,encore bravo à tous .Une petite parenthèse pour Johan les 12 minutes c’est pas si grave ,j’ai pris du plaisir je me suis bien amusé .j’ai hâte que tu vienne avec ton frère faire un petit tour sur nos montagnes noir, histoire de te chambrer un petit peu.

  6. Encore un excellent CR. Top les photos! En revanche le 12min de plus ce n’est absolument pas normal! Va falloir prendre une décision et te choisir un nouveau lièvre! ^^ 🙂

  7. Bien rigolo ce trail, le chrono importe peu du moment qu’on se marre. Et t’inquiète pas pour la galanterie, le mode boulet ça me connait !

  8. En effet, a voir les photos, ça devait etre folklo!
    ça c’est du trail! Et comme tu dis toutes ces montées et descentes ça devait être bien cassant..
    Bon, vous finissez quand même avec le sourire et sous un beau soleil 😉
    PS : Tes baskets ont retrouvées leurs couleurs d’origines?

  9. J’adore tes photos !! Moi qui ai beaucoup de mal avec ces terrains, je me dis, en regardant tes clichés, que l’ambiance doit être absolument géniale !! On devine les rires et la joie parmi tous les coureurs !
    Il faudrait que je retente 🙂
    Et tes photos m’ont permis de découvrir Kenav que je suis sur DM, merci !

Laisser un commentaire