Course #22 – Le trail des poilus 2014

Dimanche 9 mars, j’ai participé au trail des Poilus édition 2014. C’est ma 2ième participation mais d’une année sur l’autre le parcours change. Pour la petite histoire, 2 organisations se partagent la course (une participation « alternée » en quelque sorte, c’est d’actualité l’alterné non !). Les années paires « Le trail des Poilus » organisé par Trail des Poilus Association, les impaires « Le trail bullygeois des Tranchées » organisé par le Jogging Cross Bullygeois.

J’avais teaser le CR..

[vimeo https://vimeo.com/88696699 w=600&h=367]

Vous m’avez mis la pression depuis, le voici enfin ! J’espère qu’il sera à la hauteur de votre looonnngggguuuue attente 🙂

Je ne vais pas vous saouler avec de longue explication sur cette course, je vous renverrais plutôt à quelques vidéos et quelques photos.

Vous avez votre application de qrcode ? (si pas rdv ici : http://www.unitag.fr/qrcode/app)
Alors à vos smartphones… Prêt … Partez !
(et si vous ne pouvez pas lire les qrcodes j’ai mis des liens en dessous).

Les semaines précédents la course

En relisant mon CR de l’année dernière après la course, je me suis un peu marré. J’écrivais déjà :

« Pas grave, je mettrais le temps mais j’irai au bout. On va quand même pas se dégonfler comme ça ! »

Finalement d’une année sur l’autre rien ne change vraiment 😉

Pour ce trail, j’avais commencé une préparation (prévue sur 11 semaines) vers fin décembre. J’ai plutôt été régulier en début d’année et puis un gros coup de mou pendant 3 semaines, vers fin janvier, a limité mes sorties (3 sorties en 3 semaines). Je m’y suis remis mi-février, l’échéance approchant je me suis mis quelques coups de pieds au c#!.

La semaine juste avant, je fais 2 sorties chacune dans la douleur, pas de sensations et l’impression d’avoir des quilles en bois à la place des jambes. L’état d’esprit n’est pas là et je commence à avoir peur d’aller à la boucherie !

Le vendredi Clem me « twit » et me propose le trail en mode « tranquille », ce que j’accepte volontiers et au moins je ne serais pas seul. Même si je lui rappelle gentiment que « mon » tranquille n’est pas forcement « son » tranquille mais il accepte de se mettre dans ma foulée.

Le jour-J, l’avant course

Réveil plutôt tranquille ça change 😉 Je suis à 1h de route d’Ablain Saint Nazaire. J’arrive vers 8h30. Après c’est du classique : retrait de dossard et des goodies qui vont avec (gobelet en plastique, poubelle pour trailer, bière et quelques flyers de course).

Hélène, Mika, Allan, Stéf et Clém sont déjà là… et prêt à en découdre. Je croise également Hervé (que je ne reconnais pas tout de suite, excuse moi encore) !

Et puis on blablatte en attendant gentiment l’heure du départ.

C'est parti pour une belle balade
C’est parti pour une belle balade

La vidéo de l’avant départ : http://youtu.be/EgloKO_Y5CY

Le départ

Un départ un peu spécial, une erreur d’appréciation a fait dévier le groupe de trailers. Sans me poser de questions, dans la masse, j’ai suivi. Mais au bout d’un moment, la tête de course finit par nous dire qu’il y a erreur sur le parcours et qu’on le prend à l’envers…

C'est parti
C’est parti

La vidéo du départ: http://youtu.be/KT9Rrgr8re0
Et les photos : http://run.dd2012.fr/le-trail-des-poilus-le-depart/

La début de course (les 13 premiers kms)

Une fois l’erreur corrigée, nous voilà bien parti sur ce trail des Poilus nouvelle édition. Les premiers sentiers empruntés me laisse penser que ça va très boueux. Et puis finalement ça l’est mais plutôt façon patte à modeler. Cette partie m’aura permis de rencontrer l’organisateur du trail des givrés aussi. Un pur hasard ! Nous avions échangé par mail, il m’a promis que l’année prochaine le balisage serait nickel 😉 (cf. l’erratum).

Plusieurs fois je regarde ma montre, le dénivelé ne grimpe pas fort vite… Tu m’étonnes là majorité du dénivelé est dans la 2ième partie de course (mais ça on ne me l’avait pas dit avant). Et puis sans encombres, on finit par rejoindre le premier poste de ravitaillement.

Les premiers kms
Les premiers kms

La vidéo des 13 premiers kms : http://youtu.be/85tM2T5URPk
Et les photos : http://run.dd2012.fr/le-trail-des-poilus-les-13-premiers-kms/

.

La fin de course (Les 13 derniers kms)

Dans cette deuxième partie de course, Clem commencera à avoir quelques douleurs gastriques. On prend le temps tous les 2 et il finit par me dire de continuer seul…

Les derniers kms
Les derniers kms

La vidéo des 13 derniers kms : http://youtu.be/yNy9FAsJ0B0
Et les photos : http://run.dd2012.fr/le-trails-des-poilus-les-derniers-kms/

 Après la panne ?!

Après la panne batterie, il restait encore 6 kms ! Et pas des moindres.. Les derniers kilomètres sont vraiment les plus durs (enfin de mon point de vue). La fatigue aidant je n’ai plus le courage de courir dans les montées. Même plus parfois dans les sentiers plats et boueux. Dans le dernier kilomètre, l’organisation nous a même ajouté un bout de chemin dans un champ. Un passage mythique encore… Une dame devant moi, tellement fatiguée je pense, se prend une gamèle tous les 50 m sur ce long passage.

Et puis une dernière montée vers l’arrivée sous les encouragements.. Je franchis l’arrivée, fatigué mais pas exténué et heureux ! Mesdames et Messieurs vous corrigez ces derniers points et vous êtes parfait 🙂

Alors finalement ?

Et bien c’est un très beau trail, le temps était de la partie, on a vraiment eu de la chance. Rien à voir avec la météo de l’année dernière : froid et humide. Je recommande vraiment ce trail, c’est pour moi, le plus dur que j’ai couru jusque là. Et j’imagine pas le même avec le froid et la pluie !

Le fléchage est au top, les ravitos plutôt bien fournit et même des navettes de bus pour nous ramener à nos voitures ! Pour l’anecdote, je suis reparti en marchant et je me suis perdu dans le village, j’aurais mieux fait de prendre le bus 😉

Le seul point noir que je ferais, c’est à l’arrivée. Effectivement quand on arrive avec +de 4h, on arrive pas dans les premiers. Lorsque je suis arrivé, il n’y avait presque plus rien ! Juste quelques raisins secs, du coca et de l’eau et il n’y avait plus ma taille ne T-shirt, dommage !

 Pour les sites officiels

Ils y étaient aussi

Et d’autres vidéos

26 thoughts on “Course #22 – Le trail des poilus 2014

  1. Bonjour à tous,

    Ayant participé à la version 50km ce trail est un des plus beau et plus difficile de la région, au passage un grand merci à DD qui nous propose son aide pour l’organisation de notre Trail, le TDC trail du caillou, a suivre sur http://www.trailducaillou.sitew.fr ou en tapant directement « trail du caillou » sur google.

    Stéphane Carlier
    Président du TDC

  2. C’est marrrant, dire qu eje te suis regulierement sur le site. et je tombe sur un inconnu qui essaie dfe me suivre sans que je sache où j’allais non plus. A la prochaine

    1. Le hasard fait parfois bien les choses :
      – C’est vrai que le % de chance que l’on tombe l’un sur l’autre à la fin du parcours (facteur temps pour faire la distance),
      – que l’on décide de ne pas prendre le bus (on était vraiment pas nombreux à rentrer à pieds),
      – et que l’on se parle (je suis timide 😉 )
      Ça limitait les chances non ? Mais content de t’avoir croisé on se parlera un peu plus lors d’une prochaine course, tient moi au courant de tes prochaines étapes.

  3. hello, il me semble que l’on est descendu ensemble jusqu’en bas dans le village alors que j’en pouvais plus mais les bus, c’est pas mon truc . Lol: on a marché pendant 20min pour rejoindre la place du village., en se demandant à chaque intersection si c’était à droite ou à gauche ou??? A bientot lors d’une prochaine course.

    1. Oui c’est bien moi 😉 On a vécu un petit moment de solitude ^^
      Merci d’être passé par ici. A une prochaine course avec plaisir !

  4. Belle course, et belle réalisation.
    Le temps était plus sympa que l’année dernière, mais apparemment ça na pas facilité le parcours.
    A+

  5. Bravo dd pour ce beau trail et puis que dire sur la petite vidéo, ça m’a bien fait rire. Me réjouis de voir la suite. Bon weekend mon ami.

    1. Moi je dirais non, c’est beaucoup trop raide sur la fin de parcours. Et puis j’imagine pas le passage dans le champs avec la joëlette 😉

  6. Bravo ! Déjà pas facile de courir dans cette boue, alors filmer et prendre des photos en plus … Je te lève mon chapeau.

    1. Faudra venir et pas rester sur le Trail de Lille comme référence nordiste 😉 Ça me ferait plaisir de te recroiser.

  7. Superbe!
    J’arriverai jamais à égaler ton talent de vidéaste. Trop marrant le Teaser. Pour le reste, les paysages sont magnifiques..Même si il n’y a de montages, ces grands espaces a perte de vue, ça donne envie de courir. La deuxieme partie en effet et bien plus technique, ces montées et descentes a répétition, c’est le genre de truc qui casse bien les jambes. Merci pour le partage. ça valait le coup d’attendre un peu..Tu as du passer du temps pour ce CR, mais il donne bien envie de venir faire ce trail.. Je me suis imaginé a tes cotés plusieurs fois, mais je ne pense pas que j’aurai eu la force de faire aussi long. Encore bravo pour le reportage et pour la course bien sur..Car courir avec la gopro, ça rajoute encore de la difficulté.

    1. Merci pour les compliments mais je te corrige, si je le fais tu peux le faire ! Tu as vu le dénivelé que tu alignes à chaque sortie ? 😉 Après c’est une question d’endurance, là peut être que j’ai pris un peu d’avance !
      Pour les vidéos j’ai la chance d’avoir un mac, c’est lui qui fait tout le boulot 😉

    1. Ouaip bien gras mais pas autant que je le craignais, on a vraiment réussi avec le temps.
      Pour le montage effectivement du imovie 10.

  8. Très beau trail en effet, le faire c’est déjà grand ! Et tant pis pour le ravito d’arrivée, la prochaine fois on n’aura qu’à arriver plus tôt 😉 (en ce qui me concerne je n’ai même pas eu droit aux photos…)

    1. C’est clair, mais je ne pouvais pas aller plus vite moi 🙂 Et les photos je te rassure j’en ai bien trouvé une mais on ne me voit pas très bien !

Laisser un commentaire