En mode (tentative de) reprise

Voilà bien longtemps que je n’ai pas écrit sur mon blog. Le dernier billet date maintenant du 6 mai dernier ! Plus de 3 mois sans vous donner de nouvelles. La meilleure méthode pour perdre son audience…

… En même temps vu que ce n’est pas ce que je suis venu chercher ici, ce n’est pas trop dramatique 🙂

Alors que s’est-il passé depuis et ou j’en suis ?

Pour rappel, début avril je suis contraint de stopper net la course à pieds suite à une grosse douleur aux tendons d’achille (les 2 en plus). Résultat annulation de ma participation aux 20 kms de Maroilles et de mes participations aux courses avec les Dunes d’espoir.

J’ai essayé de positiver un peu en profitant de cette période pour prendre un peu de repos et faire les « checks santé » nécessaire. Du coup passage chez l’ostéopathe, le podologue, le kiné et le dentiste.

La séance chez l’ostéopathe ne met pas grand-chose en évidence juste une mobilité réduite au niveau de la cheville qui s’est corrigée rapidement.

Le passage chez le podologue, par contre, le fait halluciner 😉 : « Mais comment vous faites pour courir comme ça depuis ce temps ?.. ». Mes pieds ne sont pas assez musclés pour correctement me soutenir. Du coup, je suis reparti avec 2 semelles. C’est impressionnant la différence de sensation que j’ai depuis.

Chez le kiné, j’en ai pris pour 12 semaines consécutives d’ondes de choc. Au fil des séances, j’ai constaté une légère amélioration mais à la fin de ces séances le tendon droit me faisait toujours souffrir.

Le dentiste quant à lui m’a trouvé 2 infections « silencieuses ». Je n’ai pas de douleur mais la radio montre une légère infection qui pourrait être l’une des sources de ma tendinite. La première infection est traitée, la seconde est en cours.

Et maintenant alors ? C’est quoi le bilan ?

Tout d’abord, cette période d’inactivité m’a permis gentiment de prendre 5 kilos ! (il est content le mônsieur)
Faute de pouvoir courir, je me suis mis au vélo. Il fallait bien que je trouve quelque chose à faire sinon j’allais casser un truc ou frapper quelqu’un 😉

J’ai donc repris tranquillement la course fin juillet pendant mes vacances à Serre-Ponçon. Malgré le dénivelé et une légère gêne aux tendons j’ai pu recourir un peu. Mais dès que je cours sur un sol dur la douleur se fait plus pressante.

En attendant je continu à alterner vélo et course à pieds. En espérant que je vais « définitivement » guérir un jour.

15 thoughts on “En mode (tentative de) reprise

  1. Bonne reprise, vas-y doucement quand même.
    Sinon continue à alterner vélo, course, et si tu veux ajoute de la natation, ça peut pas faire de mal. Trop courir et c’est la blessure. a+

    1. Je te vois venir toi 😉 Et après je vais un triathlon c’est ça ? :p
      Plus sérieusement, tu as raison j’essaye d’alterner mais c’est pas facile.

      1. quoi moi ?! Te convertir !! Naaannnn 🙂
        Mais bon, plus on est de fou…
        De la lecture : http://santesportmagazine.com/?p=752
        Le triathlon reste un sport exigeant mais très accessible, j’arrête pas de le dire. Que se soit niveau charge entrainement ou distances de compétition. Et c’est moins traumatisant que la course à pied.

  2. Heureux que tu n’ais pas passer tes nerfs sur ton kiné qui t’a bien fait morfler! 😉 D’après ton reportage sur ton treck, t’as assuré! une belle aventure avec de beaux paysages et convivialité++ le tout en famille,super!
    Je suis moi-même pas très en forme avec des tendinites achiléennes bilat et épines calcanéennes. Je suis en repos depuis 1 mois et je m’auto-soigne et prochaine étape les 18km du TCO avec les dunes d’espoir.Ca va être très dur mais avec les dunes,les jeunes, on oublie nos douleurs.
    http://www.dunespoir.com
    A très bientôt.

    1. Et ben tu ne me sembles pas dans un meilleur état. Je dirais même que tu es encore plus à plaindre que moi. Bon courage, l’auto traitement ça doit pas être simple.
      J’aimerai pouvoir revenir sur les courses avec les Dunes…

  3. Bonne reprise ! Ce n’est pas facile de reprendre surtout si la douleur persiste. J’en ai une chronique au talon droit, ce qu’on appelle la bosse du coureur. Ça fait des années que ça dure. Il y a de l’inflammation après les longues sorties que je contrôle. J’ai parfois l’impression d’être en sursis. Je te souhaite un règlement complet de ce problème.

    1. Tu fais parti de tout ceux qui me disent qu’on ne s’en sépare jamais vraiment 😉 Je crois qu’il va falloir que je fasse avec !

  4. Heureusement FB est là pour les nouvelles!
    J’espère que tu vas vite t’en sortir, et retrouver le chemin des terrils!
    Moi aussi j’ai du mal a écrire en ce moment…C’est la faute aux réseaux sociaux 🙂

    1. Merci ! Je l’espère aussi 😉
      Tu n’as plus besoin d’écrire, tes vidéos sont superbes et parlent pour toi 🙂

Laisser un commentaire